Une balade dans les environs de Hangzhou

Vallée de Daqing Gu

 

grise

pourtant sur la carte

la vallée...

 

au terminus on hésite

à s'aventurer

route de lourds camions

on interroge le chauffeur

à grands gestes

 

nous fait part d'un problème

impénétrable...

 

sauter du bus

finalement

marcher sous le soleil

camion et gravillon

passe et crache

 

mais

soudain un chemin

bordé de hauts bouquets de bambou

grimper vallée

champs de thé

maison abandonnée

paradis des insectes à ailes

tout étonné

de ce silence

 

nous apparaît

cette belle vallée rêvée

éventrée

par les travaux nonchalants

de canalisation

ah...

 

là quelques travailleurs

sous les larges chapeaux

balayeuse

géomètres musclés

à peine dérangés

par notre passage

étourdi

 

sentier vers un étang

hautes portes de bois

on entre

dans des jardins désertés

il n'y a personne d'autre

 

de kilomètres en kilomètres

villages immobiles

dans la chaleur humide

de l'après-midi

 

maison de thé

par terre

un jeu de cartes

graines de tournesol

dans les petits verres

les feuilles de thé

flottent

 

mais...toujours personne

c'est plus loin

que nous rencontrons

quelques chiens égarés

ou endormis

qui tiennent la garde

 

un vieil homme seul se promène

lavoir où une femme

rince sa vaisselle

mini-potager sage

sous les bambous

les poules picorent

 

traverser un tunnel

à l'entrée

un homme rempli

des bidons d'eau

un bus passe

 

dans la pénombre des rideaux tirés

visages campagnards et souriants

nous ramène dans le centre-ville

et comme si de rien était

la ville se déploie

oubliant

 

sa verte vallée

 

Installée en Chine de 2009 à 2014, vous trouverez sur mon blog quelques instantanés