Temps glaciaires de Fred Vargas

Il y a quelques jours, je branche le direct de France Inter et je tombe sur la voix de Fred Vargas. Tiens, tiens… une vieille amie. Et puis, ô joie ! Je viens faire mes provisions avant que la médiathèque ferme pour rénovation et je tombe encore sur Vargas : son DERNIER roman !

Un roman prenant où on retrouve des personnages qu’on adore : le commissaire Adamsberg et toute sa chouette brigade. Danglars érudit émotif qui n’attend que l’apéro pour noyer ses tourments, le lieutenant-héroïne Violette Retancourt qui sera de toutes les batailles...

Sacrée affaire, sacrément emberlicotée : un pied en Islande, sur une île maléfique et un autre dans une association de Robespierristes foldingos…

Véritables « atmosphères », un brin fantastique et carrément fantaisistes où la reine du polar français met en scène suicidés et affreux jojos cannibales sans pourtant dégouter son lecteur.

D’indices en interrogatoires, on pense parfois tenir un petit quelque chose, mais non, toujours raté… Adamberg lui seul, sera finalement capable de démêler cette grosse « pelote d’algues », en seulement 487 pages !

 

« Ce roman, c’est comme être invité chez des amis qu’on a pas vu depuis longtemps et on sait qu’on ne va pas s’ennuyer. » Olivia de Lamberterie (Elle)

Le masque et la plume sur France Inter, mai 2015

 

« Estalère vénérait deux idoles dans la brigade, le commissaire et la puissante et omnipotente Violette Retancourt, à qui ses parents, par quelque malentendu, avaient donné le nom d'une fleur fragile sans prévoir qu'elle atteindrait la taille d'un mètre quatre-vingt-quatre et la masse musclée de cent dix kilos. »

Extrait de Temps glaciaires

 

Temps glaciaires de Fred Vargas, Editions Flammarion, 2015, 19€ 90

Loading...
Loading...