Lire la Belle Epoque

Pour retrouver le parfum de la « Belle Epoque », on se replonge dans les classiques :

- En version numérique, je relis Claudine à l'école
la scandaleuse liberté dont Colette a fait preuve, en 1900, me laisse encore pantoise !


- En version audio, je découvre le savoureux Journal d'une femme de chambre (1900) d'Octave Mirabeau, écrivain libertaire qui dépeint avec verve et humour le quotidien mais surtout les travers de la bourgeoisie, Octaveau donne la parole à une soubrette, Célestine,
voie subversive admirablement lue par « Victoria »
et à téléchargement gratuitement sur le riche site http://www.litteratureaudio.com/

 

belleepoquelivre
- Echoué dans le placard de ma classe, le passionnant roman biographique de Dominique Bona, Les yeux noirs ou Les Vies extraordinaires des sœurs Hérédia (1989) retrace les rencontres et les émois des trois filles du poète parnassien José-Maria de Heredia. L'auteur suit en particulier la cadette, Maria elle-même poétesse, qui fréquentait les artistes de renom : Leconte de Lisle, Anna de Noailles, Paul Valéry ou Pierre Louÿs accueillis chez son père. Le méticuleux travail de documentation et la grande plume de l'auteur, nous offre les superbes portraits de ces destins hors norme.

 

Loading...
Loading...