Récit de voyage

Transylvanie, souvenirs d'été

En août 2015, nous retrouvons MF et Anne à Cluj au nord de la Transylvanie.

 

De Bucarest à Cluj, au nord de la Transylvanie, la route est longue dans les Carpates. Le car s'arrête au bord de la route, là où les passagers l'attendent ou veulent descendre. L'air y est pur et frais comme nul par ailleurs.

 

Cluj, ville jeune et souriante, aux façades multicolores et à l'architecture métissée. Tuiles rouges, frange-fouillis de fils électriques du trolley. La pension Siago où nous logeons, est une belle demeure à deux pas du vieux centre. Sur la « Piata Muzeului », place rectangulaire à laquelle on accède par un dédale de jolie ruelles étroites, les terrasses sont le nid des hipsters et il règne dans l'air, un parfum d'insouciance.

 

 

C'est peut-être, tout simplement, l'é-t-é ?

Lire la suite...

En famille, à la découverte de Malacca

En janvier 2016, Aline et Jean-François viennent nous rendre visite et nous partons à la découverte de Malacca, conquise par les Portugais en 1511 et inscrite en 2008 au patrimoine de l'UNESCO.

 

On quitte Singap tôt en bus direction

Malacca

Chambre avec vue sur la rivière

Meubles chinois et parquet de bois noir

Vieille maison au patio-jardin

On déjeune d'une salade dans une jolie cour

nichée dans un bâtiment historique de Jonker Street

célèbre pour ses « shophouse » chinoises

dont les façades sont baroquement décorés.

Lire la suite...

En route pour le sud de la Thailande !

En novembre 2015, Vlad et moi prenons la route en direction du sud de la Thailande et passons quelques jours sur la côte d'Andaman.

Voilà 61 jours que nous étions de retour dans la métropole de Kuala Lumpur, il fallait bien reprendre la route... et puisque la Thaïlande n'est qu'à 500 km, pourquoi ne pas s'y rendre en bus de nuit ? Jusqu'à Hat Yai situé à 2h après la frontière thaïe pour rejoindre ensuite la région de Krabi où les plages de rêve sont célèbres. On appréhendait un peu les 12 heures de voyage alors quel soulagement de découvrir nos sièges géants et ultra-confortables en arrivant dans le bus (souvenirs d'Eurolines...). Atmosphère bon enfant dans notre bus à deux étages, on dirait que tous les passagers se connaissent et conversent en dialecte Hokkien.

Lire la suite...

Week-end à Singapour

A 5h de route de Kuala Lumpur, à la pointe de la péninsule malaisienne : la cité-état de Singapour (SG), celle qu’on nomme la petite Suisse d’Asie. On y retrouve mon amie de lycée Cécile, son compagnon Mathieu et leurs amis, en visite. On le sait à SG tout le monde est parfait, alors on se tient à carreaux : gare aux amendes ! On attrape un bus de ville à 2 étages jusqu’au Lotus Hostel, une auberge propre et sans prétention mais tenue par un couple adorable. 

Lire la suite...

Bali merveilles

Arrivée dans la nuit à Ubud, au centre de Bali.

Se réveiller dans le jardin d’Eden,

auberge "Gusti Garden" construite en terrasse-niche surplombe la rivière.

La nuit, on entend son ronflement et le croassement des geckos.

 

A chaque étage, la végétation mi-sauvage est luxuriante,

statues en pierre de dieux grimaçants, figures de la cosmogonie hindouiste.

Lire la suite...

Ma résidence Pantai Hillpark

 En septembre 2013, Vlad et moi, nous nous installons en Malaisie à Kuala Lumpur après avoir vécu quatre belles années en Chine. Partage d'expérience sur la vie dans une résidence à la malaisienne.

           

Ma résidence porte le nom pompeux de « Pantai Hillpark » et possède un quinzaine d’immeubles à la façade blanche de 8 à 20 étages autour d’une grande cour pavée de rouge et de trois bassins à l’eau turquoise où les enfants fous s’en donnent à cœur joie. Au bord de la piscine, on s’installe à la « terrasse », chaises et tables en fer forgé sous un toit de plexiglas pour paresser et partager des verres avec nos voisins. Juste derrière, sous les palmiers, des parterres de fleurs tropicales : Spider Lili blanches, Canna rouges et Héliconia orange. Dans un petit espace à l’écart, les enfants cultivent leurs potagers et se retrouvent tous les samedis pour jardiner. 

Lire la suite...

Mariage bangladais

En mars 2015, Vlad et moi nous partons passer un long week-end à Dhaka au Bangladesh à l’occasion du mariage de nos amis et voisins, Hasnin et Luisa (d’orgine sino-malaisienne). Nous sommes merveilleusement bien reçus par la famille d’Hasnin.

 

Les parents d’Hasnin vivent dans le quartier résidentiel de Bashundhara que les habitants appellent « le royaume ». C’est celui d’un fameux gangster de Dhaka. Le « royaume » est gardé par 500 policiers et seulement ses propres pousse-pousse sont autorisés à rentrer ! On est surpris de voir que les immeubles en construction se touchent presque et qu’en ouvrant la fenêtre, on pourrait facilement discuter avec son voisin. Mais Dhaka manque d’espace pour loger son importante population. On rejoint facilement à pied le centre commercial Jasmuna Future Park qu’a construit le roi de notre quartier et proclamé le plus grand centre commercial d’Asie du sud-est ! Shopping FOU au pays du coton !

Lire la suite...

Ni shi na ge guo jia ?

Hiver comme été, ma coutière retouche et répare au bord du trottoir dans le labyrinthe du marché. Pour la retrouver, il faut passer quelques micro-boutiques : biscuit, canard rôti, marchande de riz, cigarettes et fruits. Derrière sa machine à pédale, elle attend ses clients. Un cordonnier assis sur un tabouret de bois travaille à côté d’elle. Gardiens, passants et clients lui tiennent compagnie. Eux aussi assis sur de minuscules tabourets, bavardent nonchalamment avec elle.

 

Je viens parfois profiter de ses talents à prix riquiqui. Par exemple, changer une fermeture éclair, en un tour de main ! Je pointe les petites retouches à faire en baragouinant quelques mots de mandarin. « Ah ! s’exclame quelqu’un, le vieil étranger parle la langue du milieu ». Les Chinois appellent leur pays « Zhongguo » = l’Empire du Milieu  et surnomment les blancs depuis près d’un siècle : « Laowai » = le vieil étranger.

Lire la suite...

L'île de Penang en Malaisie

En février 2015 sur l'île de Penang au nord de la Malaisie avec mon amie d'enfance Anne-Charlotte.

Nous sommes venues retrouver Virginie, désormais installée à Georgetown, avec qui j'ai passé toutes mes belles années chinoises.

 

Un pont relie l'île de Penang, la Chinoise à la péninsule malaisienne.

Au soir, on file sur la plage de Batu Feringhi, boire une margarita les pieds dans le sable.

 

Le lendemain, dans le bus qui longe la côte ourlée d'argent pour rejoindre le Parc National au nord-ouest de l'île.

Longue marche dans la jungle, sentier au bord de l'eau.

Sur la plage « Monkey Beach », des singes bien sûr qui font leur vie dans les arbres,

des rochers ronds de granit et un seul bistrot sert de grosses noix de coco vertes à siroter.

Lire la suite...

Village de Kompong Phluk au Cambodge

Avec mon amie Anne-Charlotte nous partons en février 2015 à la découverte des temples d’Angkor au Cambodge. Pour voir aussi un peu du pays, nous décidons d’aller visiter un village de pêcheur sur pilotis.

 

La route en tuk-tuk (tricycle motorisé) de Siem Reap jusqu’au village Phluk est longue mais belle. Des maisons sur pilotis de paille tressée la bordent. On longue une rivière qui mène jusqu’au lac Tonsé Lap. Paysage qui repose : bandes de terre rouge, d’eaux grises, de vert cru des rizières où évoluent hérons, hirondelles, buffles et canards d’élevage.

Pour rejoindre l’embarcadère, on prendre un chemin de terre défoncé. Sur les rives, bateaux de bois s’amassent et pêcheurs aux torses brûlés jettent leurs filets et plongent. Les maisons du village sont comme sur des échasses entre lesquelles les enfants jouent. Certains porches sont fleuris, y vole parfois le linge coloré sur un fil.

C’est la fin de la mousson et le niveau de l’eau de la rivière est très bas. C’est pourquoi on peut voir le sol sur lequel les maisons sont construites. La hauteur n’empêche pas de grands ensembles : temple, école, gendarmerie...

Lire la suite...

Road-trip dans la région du Perak en Malaisie

Nous partons visiter la région du Perak en novembre 2013 avec Hanna au volant, notre amie malaise.

On embarque également deux copains d'Hanna : Putri indonésienne et Donovan australien.

 

Quitter Kuala Lumpur et prendre la route vers le nord,
Epaisse broussaille à perte de vue et surtout plantations de palmiers
Passés Ipoh, ses collines et ses grottes bouddhiques
où on retournera plus tard, découvrir à la tombée de la nuit
ses restos branchés et ses bâtiments coloniaux illuminés.

On rejoint Kuala Kangsar, ville royale endormie sur le fleuve Perak,
pont immobile et au loin bulbes dorés d’une mosquée aux airs de Disney
Rangée de maisons, au rez-de-chaussée la boutique
Sous les arcades, galerie où s’abriter de la pluie ou du soleil
Céramiques et objets de tous les jours en rotin.

Lire la suite...

Escapade à Pondichéry

En décembre 2014, Vlad et moi, nous partons découvrir la région du Tamil Nadu au sud-est de l’Inde. On atterrit à Tiruchirappalli (Trichy) où on passe Noël puis, direction Pondichéry à 200km. On s’arrête à Thanjavur pour visiter palais royal et temple du 10e siècle.

 

Pondichéry, le fructueux comptoir de la Compagnie des Indes fondé en 1676. Evidemment après notre séjour dans la bouillonnante Trichy, Pondi ressemble à un petit coin de paradis.

Florilège de villas coloniales aux jardins luxuriants où les cafés viennent se nicher dans leurs cours ou sur leurs toits. Façades moutarde, café-crème, vert d'eau ou bordeaux. Boutiques chics où trouver à prix d'or le meilleur de l'artisanat indien : cotons, sculptures, bijoux... Et puis, ses nombreux restos où goûter une cuisine métissée.

Dans la Ville Blanche, clins d'œil laissés par trois siècles de présence française, outre ces touristes venus de l'Hexagone, képi rouge des gendarmes, panneaux de rue en bilingue français-tamoul, la bibliothèque Romain Rolland, le café Flore de l'Alliance Française installé dans un mignon jardin... C'est en 1956 que la France de De Gaulle liquida tout.

Lire la suite...

Noël à Tiruchirappalli en Inde

En décembre 2014, Vlad et moi, nous partons découvrir la région du Tamil Nadu au sud-est de l’Inde. On atterrit à Tiruchirappalli (Trichy) où on passe Noël puis, direction Pondichéry à 200km. On s’arrête à Thanjavur pour visiter palais royal et temple du 10e siècle.

 

Ce soir, c'est la veille de Noël. On va dîner dans un bon restau de Trichy, le Banana Leaf, dont le décor ne semble pas avoir changé depuis les années 60. On bavarde amicalement avec nos deux voisins de table : famille, travail, visite de la région...

On se rend à pied jusqu'à l'église de Lourdes construite en 1840, copie conforme de la basilique du même nom. Longue route dans l'obscurité où l'on distingue au loin une croix rouge clignotante. En chemin, les rickshaws jaunes nous klaxonnent et un mahométant à vélo nous lance un joyeux : Happy Christmas !

 Devant cette imposante église pleine à craquer de femmes en saris multicolores, des militaires font la garde.

Lire la suite...

Lac Toba sur l'île de Sumatra en Indonésie

Arrivée de  nuit sur l’île Samosir posée sur le lac Toba au nord de Sumatra, avec nos amis : Annou et Erlé actuellement partis faire le tour du monde accompagnés d'un loup ! Jetez un oeil à leur site : Very Bed Trip !

Un bateau juste pour nous à la surface calme. Au Carolina Hotel, maison de style ethnique Batak : les côtés du toit sont deux triangles dont la pointe s’élance vers le ciel, chaume grise où mousse et fougères ont poussé.

 

On s’installe face à un banyan géant, de grosses gouttes de pluie glissent sur ses racines-lianes comme de longues mèches de cheveux où perlent l’eau, à la pointe. Matin de bleu frais, du balcon, on aperçoit assoupis dans le lac les gros dos de Toba. « Super-volcan » millénaire, capable s’il s’éveillait encore, d’éteindre l’espèce humaine.

Lire la suite...

Suzhou

Marcher, dans la rue, le long du canal
dans ce beau silence nocturne
nos pas émerveillés contre le pavé.


Ne pas douter
que par là sont passés
des millénaires
gris et doux
comme la pierre.

Lire la suite...

Bretagne

Höedic

Au bord des chemins blancs,
chardons bleus
aux feuilles-flèches argentées
les ganivelles de bois protègent la dune
alignement de menhirs silencieux rongés par le lichen
Vénus à demi-enterrée
bouquet jaune d’Immortelles aux tiges courtes
embaument le sentier

Lire la suite...

Moldavie

Au nord, la Moldavie

Coup de frein du train de nuit,

L’aube pointe enfin.

 

Collines après collines

aux sommets recouverts de hauts sapins.

S’égrènent à l’horizon, troupeaux de moutons,

chèvres brunes et champs de fleurs sauvages.

 

Lire la suite...

Transylvanie

Des routes cabossées

de charrettes aux chevaux fiers

décorés de pompons rouges

paysans à moitié endormis

un couple d’amoureux passent

une famille tzigane hilare

ma soeur, accrochée au volant

zigzague.

 

Lire la suite...

Sous-catégories

Loading...
Loading...