Escale à Séoul

Arrivée Séoul nuit

bus limousine

roule dans la banlieue noire

hauts immeubles où 

se dressent

quelques croix rouges clignotantes

soudain le palais royal

longer son beau mur de pierre

 

ruelles animées de maisons basses

mille et un restos

aquarium en vitrine

calamar, poulpe et poisson mouvant

odeurs alléchantes

poursuivent le passant

 

pousser la porte 

cuisine ouverte sur la salle

tas de vaisselle en métal

murs tapissés de bois

plancher et table basse

assis la, hommes d'affaire

collègues de bureau bruyants

ne se lassent jamais 

des jeux d'alcool

la nuit avance

casiers de bouteilles vides

 

choc d'une cuisine surprenante

portion gargantuesque

pour gros mangeurs

assoiffés

pâte de piment

allié au piment séché

et bien sûr au piment frais

chou fermenté ou cru

une feuille de salade ou de menthe

que l'on garni de viande, de riz, 

petits légumes épicés

à volonté 

soja, algue ou herbes inconnues

un grill au milieu de la table

une hotte au dessus

on fait son barbecue

et joyeusement 

on commande encore une tournée

addition

on butte sur les mots

syllabes sans consonnes

et sons aspirés

 

sur le trottoir

brique rouge et noire

enseignes jaunes, roses, bleues

sous des tentes en plastique

on grignote debout des snacks en tout genre

légumes frits, sushi-maquis, poissons grillés...

 

Séoul centre

aux airs de village de pêcheur

flâner dans ses rues

faire ses boutiques

à touriste

et ses cafés

tissus de patchwork

robe de soie bouffante

costume traditionnel

meuble sobre de bois noir

porcelaine verte et blanche

pinceaux, sceaux

 

des heures dans le métro

la banlieue et puis

la banlieue

Séoul se fait aussi

mégalopole

murs anti-bruit

centre commercial

gigantesque

 

la nuit

dans les caves

musique rock

cocktails bleus

 

ville nuage

où est la neige ?

Loading...
Loading...